Mon Quotidien

GRAND DEBAT
Les Villebonnais ont débattu, lundi 4 février à l'Hôtel de Ville, autour des quatre thèmes proposés par le Gouvernement.
Consulter les contributions et propositions des participants :

1/ La fiscalité et les dépenses publiques 

- Augmenter la pédagogie sur l’utilisation par l’Etat et les collectivités des prélèvements obligatoires de manière à en éclaircir la destination.
- Réduire la TVA sur les produits frais mais l’augmenter sur les produits de luxe.
- Prendre les moyens de réduire l’évasion fiscale et l’optimisation fiscale, pour que les entreprises paient les impôts dans le pays où les richesses sont créées.
- Tout citoyen doit payer l’impôt, même à un euro symbolique. 
- Augmenter le nombre de tranches fiscales jusqu’à 50 %.
- Réindexer les pensions de retraite sur les salaires moyens.
- Soutenir davantage les petites entreprises (notamment via le CICE) plutôt que les grandes.
- Alléger les droits de succession envers les héritiers en ligne directe, en deçà d’un certain plafond.
- Egaliser les niveaux de pensions de réversion pour tous les citoyens.
- Faire analyser les budgets des marchés publics par des organismes indépendants de manière à éviter les surcoûts en cours de réalisation.
- Que l’Etat récupère le montant des subventions versées aux entreprises avant que celles-ci ne puissent à nouveau verser des dividendes.
- L’Etat et les collectivités doivent tenir compte des rapports de la Cour des Comptes et des chambres régionales des comptes, sous peine de sanctions.
- Taxer davantage le carburant sur les avions, les bateaux de croisière et les tankers.

2/ L'organisation de l'Etat et des services publics

- Augmenter les services publics de proximité.
- Mettre fin aux privatisations.
- Mettre fin aux concessions d’autoroutes et les racheter par la levée d’un emprunt national.
- Lutter contre la fraude aux numéros de Sécurité Sociale.
- Réfléchir à une redistribution des compétences médicales entre personnels de soins (médecins – infirmières – paramédicaux).
- Affecter aux communes la gestion du produit des taxes sur les carburants et le versement des subventions écologiques.
- Améliorer la décentralisation des décisions concernant le pays.
- Elargir le droit du travail à tous les travailleurs (assistantes maternelles par exemple).
- Implanter une maison médicale à l’entrée de chaque hôpital à des fins de meilleure orientation pour éviter l’engorgement des urgences.

3/ La démocratie et la citoyenneté

- Réduire le nombre de parlementaires pour faire des économies budgétaires.
- Augmenter le contrôle sur les dépenses des parlementaires dans le cadre de leurs fonctions.
- Imposer un quorum obligatoire lors des votes de textes de loi au Parlement (50 % de parlementaires présents).
- Mettre fin aux avantages des anciens Présidents de la République et des membres du Gouvernement douze mois après la fin de leurs fonctions.
- Elargir la représentativité socio-professionnelle chez les parlementaires.
- Réduire et rendre plus transparents les avantages (cumul des retraites, primes, logements de fonction…) des élus et des hauts fonctionnaires.
- Que ceux qui votent les lois se les appliquent à eux-mêmes.
- Augmenter l’actionnariat salarié.
- Trouver les moyens de responsabiliser les parents sur les actions de leurs enfants et aller jusqu’à des travaux d’intérêt général.
- Trouver les moyens d’améliorer le civisme des jeunes.
- Instaurer dans chaque Mairie des temps de citoyenneté réguliers.
- Rendre le vote obligatoire.
- Reconnaitre le vote blanc.
- Faciliter la diversité des candidatures aux différentes élections et le retour à la vie professionnelle.
- Indexer les indemnités des parlementaires et des élus locaux sur leur travail effectif.
- Revaloriser la notion de l’honneur.
- Augmenter les sanctions pour les élus non exemplaires.
- Introduire de la proportionnelle dans les élections.
- Mieux expliquer le travail des élus et les processus de décisions.
- Améliorer la représentativité des syndicats lors des prises de décisions.

4/ La transition écologique

- Mieux identifier la destination des taxes sur les carburants.
- Réinstaurer l’obligation des enquêtes publiques.
- Associer davantage les citoyens aux grandes décisions concernant le climat.
- Ne plus mettre les barrages hydroélectriques en concurrence.
- Arrêter le développement des éoliennes.
- Construire un projet global d’utilisation des transports en commun.
- Faciliter le télétravail. 
- Développer le ferroutage et utiliser les moyens ferroviaires déjà existants.
- Favoriser fiscalement les circuits courts et les circuits solidaires dans l’alimentaire et le recyclage.

Ces propositions ont été exprimées très librement au cours de la réunion et n’engageront pas la Mairie de Villebon-sur-Yvette.

Pour participer au grand débat national, les Villebonnais sont invités à transmettre leurs contributions jusqu'au 15 mars selon l'une des modalités suivantes :

  • En renseignant le registre mis à votre disposition à l'accueil de l'Hôtel de Ville.
  • En renseignant le formulaire en ligne ou par courriel à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Contact

Hôtel de Ville
Place Gérard-Nevers
91140 Villebon-sur-Yvette
Tél. 01 69 93 49 00

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn