courtaboeuf

 La communauté d'agglomération Paris Saclay a engagé un programme de requalification de plus de 19 millions d'euros sur le Parc de Courtaboeuf. Les travaux ont débuté fin 2016 et se poursuivront jusqu'à fin 2019.

 

 

 

 

Avenue de l'Océanie

Suppression de la passerelle piétonne et création d’un carrefour à feux

Ces travaux inscrits au contrat de projet Région-Département pour la requalification de Courtaboeuf constituent un maillon essentiel de la circulation douce qui reliera à terme le coeur du parc au rond-point de la Brûlerie à Villejust, et dont une partie a déjà été réalisée en 2016, entre les châteaux d'eau et la Brûlerie.

À ce jour, à hauteur des châteaux d’eau, la traversée de l’avenue de l’Océanie (RD 118) est assurée par une passerelle vétuste et non accessible aux personnes à mobilité réduite et aux vélos.
Les travaux vont consister à démonter la passerelle et à créer un carrefour à feux en lieu et place de celle-ci. Les piétons et les cycles traverseront sur appel, en deux temps, passant par un îlot central protégé entre les deux sens de circulation de la route départementale. La traversée devient ainsi plus accessible et plus directe pour les usagers de Courtaboeuf, depuis le parc Icade au nord, la zone de Courtaboeuf 3 au sud ou les extensions à l’est du parc via la circulation douce réalisée en 2016.
Ce chantier est également l’occasion d’améliorer l’offre de transports en commun sur ce pôle bus majeur de Courtaboeuf. Les quais des arrêts bus seront ainsi agrandis pour permettre à deux véhicules de s’y stationner simultanément, une nécessité au vu du trafic actuel, alors qu’aujourd’hui cette possibilité n’est pas permise. D’autre part, l’arrêt sud bénéficiera des feux tricolores pour avoir priorité au redémarrage sur les véhicules circulant sur la RD 118.

L’accessibilité handicapés sera entièrement revue, et une attention particulière sera portée sur l’éclairage de la traversée piétonne et des arrêts de bus, actuellement dans la pénombre. On notera également qu’un second abribus sera ajouté sur le quai de l’arrêt sud, pour répondre au fort flux d’usagers qui attendent le bus en heure de pointe le soir à cet arrêt à la sortie des bureaux.
La limite de vitesse autorisée pour les véhicules circulant sur la RD 118 sera abaissée de 70 à 50 km/h à l’approche du carrefour. Le feu sera par défaut au vert pour les usagers de la route départementale, il passera au rouge en cas de traversée piétonne ou de redémarrage d’un bus du côté sud.
Le chantier doit débuter en juillet 2017 et se terminer en novembre 2017. La circulation des véhicules sera maintenue sur la RD118 durant toute sa durée (exception faite de fermetures de la chaussée très ponctuellement lors de la dépose de la passerelle, uniquement de nuit). La desserte des arrêts de bus sera également constamment maintenue.
Le coût de l’opération est de 525 000 € TTC.

 

Avenue des Tropiques

Travaux de réaménagement des carrefours à feux avec voies bus

L'avenue des Tropiques (RD218) est une des voies principales du parc d'activités, assurant la jonction entre le RN 118 et l'A10. Elle est desservie par plusieurs lignes de bus structurantes en trois points d'arrêts (LFB, Tropique, Y). D'autres lignes y transitent également sans s'arrêter. L'objectif de ces travaux est de fluidifier la circulation au bénéfice des automobilistes et des transports en communs.

Le projet de réaménagement de l’avenue des Tropiques prévoit l’élargissement ponctuel de la chaussée à hauteur de chaque arrêt de bus, afin de créer un couloir réservé aux transports en commun en desserte de chaque quai. Les arrêts seront repositionnés en amont des carrefours à feux, ce qui permettra de donner priorité aux bus après dépose des voyageurs. Dans le cas de l’arrêt Y, un nouveau carrefour à feux sera créé pour permettre cette priorité depuis l’arrêt nord (l’arrêt Y sud restant indépendant).

L’ensemble de la signalisation tricolore est configurée afin que les feux soient au vert par défaut sur l’axe principal. Ils ne passeront au rouge que sur arrivée d’un véhicule depuis une avenue perpendiculaire, sur appel piétons ou sur redémarrage d’un bus de son point d’arrêt. Par ailleurs, la possibilité de tourner à gauche sur l’avenue de l’Atlantique pour les véhicules autres que les bus venant de l’est de l’avenue des Tropiques sera supprimée. Les arrêts de bus et les cheminements piétons seront réhabilités aux normes pour les personnes à mobilité réduite. Quant aux quais, leur longueur sera augmentée à 20 m pour faciliter l’accostage des bus.

Le chantier doit débuter dans le courant de l’été et se terminer au mois de novembre. Chaque arrêt de bus sera traité successivement l’un après l’autre ; la circulation de tous les véhicules et des piétons étant intégralement maintenue. Les accès aux entreprises et la desserte des arrêts de bus seront également assurés durant toute la durée des travaux. Ce chantier s’inscrit dans le cadre du contrat de projet Région-Département signé en 2013 pour la requalification du parc d’activités de Courtaboeuf.
Le coût de l’opération est de 470 000 € TTC.

Plus d'informations sur www.paris-saclay.com

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn