L’accès aux parcs publics, promenades, berges de rivières et fleuves, lacs, plans d'eau artificiels et espaces forestiers est interdit sur l'ensemble du département à compter du mardi 31 mars et jusqu'au 15 avril 2020, par un arrêté préfectoral relatif à la lutte contre la propagation du virus COVID-19.

Les aires de jeux municipales sont également fermées durant cette période. Des contrôles seront effectués par les services de la Gendarmerie nationale ainsi que la Police municipale.

Conformément à l'article L. 3136-1 du Code de la santé publique, l'arrêté préfectoral en vigueur prévoit que la violation de ces mesures sera punie de l'amende prévue pour les contraventions de la 4ème classe et, en cas de récidive dans les 15 jours, d'une amende de 5ème classe ou en cas de violation à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, de six mois d'emprisonnement et de 3 750 € d'amende ainsi que de la peine complémentaire de travail d'intérêt général.

Consulter l'arrêté du 10 avril 2020 portant interdiction des accès aux parcs
Consulter l'arrêté du 31 mars 2020 portant interdiction des accès aux parcs
Consulter l'arrêté du 23 mars 2020 portant interdiction des accès aux parcs
Consulter l'arrêté du 19 mars 2020 portant interdiction des accès aux parcs

Nous comptons sur votre compréhension et sur votre civisme.

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn